Dimanche, 26 mai 2019
Contact |  Plan du site |  Recherche
Accueil » Vassula » Qui est Vassula ?
Un authentique prophète (Père Ljudevit Rupcic)

Vassula a de jour en jour de nouvelles expériences avec Dieu et répand sans cesse des messages prophétiques dans le monde actuel, lequel s’éloigne toujours plus de Dieu. Ce faisant, non seulement ce monde s’éloigne des bases sur lesquelles il est fondé, mais encore il met dangereusement en question son existence même.

Vassula est un authentique prophète pour aujourd’hui. D’un côté, elle s’occupe des problèmes et des besoins de notre temps ; de l’autre côté, elle cherche de nouvelles voies, et sort finalement enrichie de ces difficultés, car, en Dieu, elle trouve l’Harmonie, la Paix et la Plénitude.

Son message est imprégné de l’Evangile. Sa particularité réside seulement dans la manière par laquelle il nous est transmis. Au demeurant, pour les vieux et nouveaux problèmes de notre monde, Vassula n’offre rien d’autre que l’Evangile éternel.

Vassula est, comme tous les autres prophètes, convaincue de l’authenticité et de la légitimité de son message et de sa mission. Vassula connaît ses propres faiblesses, mais elle se consacre résolument à son engagement de transmettre les messages aux autres. Elle trouve l’aide de Dieu dans l’Eucharistie et dans une prière continuelle. Avec persévérance, dans sa volonté et dans ses désirs, elle se donne beaucoup de peine pour être entièrement en union avec Dieu.

Elle est consciente de l’urgence de transmettre le message parce que le temps disponible est très court alors qu’un châtiment est en vue, lequel ne peut être évité que si nous revenons à Dieu et que nous l’acceptons à nouveau.

L’expérience de Vassula avec Dieu est une source durable et inépuisable de sagesse, d’amour et d’enthousiasme pour Dieu et pour la Rédemption du monde. Pour cette raison, ce témoignage est convaincant, réjouissant et stimulant.

En plus du retour à Dieu et de l’appel à répondre à l’Amour par l’amour, on y trouve également le souci de l’Unité de l’Eglise. "L’Amour vous aime" (Message du 3 juillet 1992) signifie que, dans le dialogue et dans l’union de Vassula avec Dieu, chacun peut, chacun est invité à se mettre à la place de Vassula. Dieu aime chacun de la même manière.

Partout dans ses écrits, on sent le souffle de l’Amour, partout se répand la Grâce, partout est à l’œuvre le Saint-Esprit qui donne à profusion. Les écrits de Vassula sont un écho de l’Evangile. Celui qui parle est réellement le Verbe même de Dieu. La plupart des lecteurs et auditeurs reconnaissent dans ses paroles la Voix de Dieu (cf. message du 14 juillet 1992).

Vassula ne dit en substance rien de nouveau que Dieu n’ait pas déjà dit ; mais la Parole de Dieu est actualisée à travers sa bouche, elle souligne les priorités et donne les intonations. De cette manière, la Parole est actualisée, est prise au sérieux, est convaincante et porte témoignage.

La question : Pourquoi répéter ce qui a déjà été dit ? révèle une méconnaissance des besoins des hommes, lesquels ont le droit d’entendre la Parole de Dieu d’une manière compréhensible, actualisée, ainsi que le devoir de devenir des messagers de la Parole, laquelle donne témoignage pour l’expérience humaine.

A cause de l’oubli des hommes, on écarte trop facilement la question du châtiment imminent auquel est exposée l’humanité. Il est donc nécessaire de réparer cette négligence en répandant le plus possible les Grâces du Seigneur, afin de faciliter le retour à Dieu.

Malgré l’objective authenticité des messages de Vassula, certaines
personnes expriment çà et là des objections sur leur véracité.

Les raisons invoquées, bien que n’étant pas suffisantes pour mettre en question son témoignage, sont de nature objective et subjective. Les réserves viennent surtout d’une vue étroite et fragmentaire du Mystère de la Grâce, surtout lorsque celle-ci est répandue à profusion sans mérite, Grâce par laquelle Dieu rend l’homme partenaire de sa Vie et de ses Œuvres. Toutes ces objections ne sont que des pensées et des paroles humaines qui ne viennent que d’une expérience humaine et limitée, et donc, incapable d’accepter le Mystère de Dieu. C’est pourquoi, l’homme met le Mystère de Dieu en doute et le refuse. Pour le sceptique, la Parole de Dieu est toujours trop dure et trop scandaleuse et, par conséquent, fausse.

La plus importante condition préalable au raisonnement humain doit être dans l’acceptation que l’homme ne puisse pas tout percevoir de l’existence par lui-même. Ce n’est que par l’ouverture à la Grâce de Dieu que les hommes peuvent arriver à une connaissance sûre, valorisante et suffisante du mystère.

La critique provient du fait que les expériences et témoignages de Vassula ne concordent pas avec l’ignorance et les préjugés des hommes, lesquels sont prisonniers de leur propre imagination.

Les messages reçus par Vassula témoignent contre la façon de voir erronée de ses détracteurs et non contre l’Evangile ou contre la foi. Vassula n’est en aucun cas contre le Dieu de la Bible ou contre la foi en Lui. Ces détracteurs ne voient en Vassula qu’un adversaire de leur propre façon d’imaginer Dieu qui est généralement, selon leurs suppositions, installé sur Son Trône, loin des hommes.

Selon Vassula l’existence humaine est imprégnée de l’Amour, de la Grâce et de la Toute-Puissance de Dieu. Cette vue "scandaleuse" est en réalité une redécouverte de Dieu. Accuser Vassula d’être une adepte du New Age est sans fondement. Cela est aussi impensable que de prétendre mélanger l’eau et le feu. Cette tentative montre que ses détracteurs ne connaissent ni Vassula ni le New Age.

D’un autre côté, il y a lieu d’examiner où mènerait le message de Vassula s’il était mis en pratique :

  • Si l’on acceptait l’Amour de Dieu et des hommes, l’humanité ne pourrait plus s’abstenir d’aimer Dieu et son prochain.
  • Si l’on acceptait la demande de prière, le message répandrait partout dans le monde l’écho de la gratitude envers Dieu.
  • Si l’on acceptait l’Unité de l’Eglise, ce serait déjà l’accomplissement de la promesse de Jésus d’un seul troupeau et d’un seul berger (Jn 10,16).
  • Si l’on acceptait Dieu de la façon que recommande Vassula, il serait déjà "tout en tous" (1 Co 15,28)
  • Si l’on prenait au sérieux l’avertissement de Vassula concernant Satan, celui-ci serait déjà banni du cœur des hommes et du monde.
  • Si l’on acceptait l’appel de Vassula au retour à Dieu, tous les hommes seraient maintenant déjà saints.
  • Si chacun devenait participant aux expériences de Vassula, l’histoire personnelle de chacun et par là l’histoire de toute l’humanité serait devenue un Cantique d’Amour.

Tout cela est entièrement dans le style radical de l’Evangile. Sur cette base, il n’y a aucune raison de séparer de l’Evangile les expériences de Vassula avec Dieu, encore moins de les opposer. Le message de Vassula présuppose l’aptitude au dialogue de la nature humaine. Les croyants individuels, spécialement ceux qui sont riches en Esprit, ont le droit de juger Vassula mais pas indépendamment de l’Eglise. Ce faisant, ils peuvent soutenir le jugement de l’Eglise de manière efficace. Le jugement final appartient à l’Eglise qui trouve sa raison en Dieu et sa confirmation dans le "Sensum fidelium" qui se trouve à la source et est témoin de la Vérité de l’Esprit de Vérité. Toutes les expériences que nous avons eues jusqu’à maintenant montrent que le témoignage de Vassula est pris de plus en plus sérieusement et est tous les jours mieux accepté. Ceci facilite et accélère tout à la fois le jugement de l’Eglise tout entière, jugement qui prendra sans doute comme critère les nombreux bons fruits du message de Vassula.

Père Ljudevit Rupcic
Prêtre franciscain, théologien, exégète
professeur d’exégèse à Sarajevo
Zurich, Suisse, le 19 avril 1993
La Vraie Vie en Dieu (supplément 3)
Édition du Parvis Suisse Novembre 1997
Autres articles de la même Rubrique :